Articles

Affichage des articles du juin, 2017

Observations autour des élections françaises de 2017

La France a souvent été le lieu d’expérimentations politiques ayant par la suite été généralisées ou adaptées dans d’autres contextes. C’est à elle notamment qu’on doit les expression « gauche » et « droite » pour décrire le spectre des options politiques. Dans le cas du cycle électoral du printemps 2017, cette vieille polarisation, sans disparaître, laisse place à une majorité s’affirmant au-delà de cette division, en même temps qu’à un éclatement du paysage politique. Bien des phénomènes qu’on peut y observer pourraient être annonciateurs de ce qui guette d’autres démocraties parlementaires au cours des prochaines années.
Désengagement et mobilisation
En cette saison électorale, le taux d’abstentions et de votes blancs ou nuls a été sans précédent depuis la fondation de la Ve république en 1958. Même au second tour des présidentielles, lorsque le choix était plutôt contrasté et que chaque vote comptait, le tiers de l’électorat a décidé de ne pas voter du tout ou d’annuler son vote. …